Découvrir le monde avant qu’il ne disparaisse...

malacki.png Vladimir Jan Pavel Malacki naît le 11 avril 1908 à Varsovie. Il quitte la Pologne à dix-sept ans, traverse l’Europe, l’Orient et l’Afrique. Le voici en 1927, alors qu’il travaille chez un avocat à Casablanca.

Il débarque à Toulon en 1926, repart de France et y revient à plusieurs reprises, exerçant divers rudes métiers, comme mineur dans les mines d’argent et de plomb de La-Londe-les-Maures en Provence. On ne sait ni où ni quand précisément, il épouse Alina Ajzenberg, jeune femme rencontrée en Pologne et issue d'une famille aisée. Le 5 mars 1932 naît de cette union un garçon prénommé Jean qui sera surnommé Jeannot.

provence.png« J’ai quitté la Pologne en 1925, j’avais dix-sept ans, tout de suite après mon bachot. Je l’ai quittée d’ailleurs légalement, avec un passeport et un visa, j’ai bourlingué en Roumanie, en Turquie, en Égypte, et par là-bas, et je suis arrivé en France parce que la France était, dans mon imagination de jeune homme, de ces pays-là, LE pays où il faut vivre, LE pays où il faut étudier. C’était la Révolution française, la Commune, le pays d’accueil, ainsi de suite, ainsi de suite.» (Entretien de Jean Malaquais avec Dominique Rabourdin, 20 février 1996)

Voir toute la rubrique
Biographie