L’entrée en littérature

5.pngLe 22 décembre 1934, Malaquais fait la connaissance de Galy Yurkevitch, peintre d’origine russe, qui devient sa compagne. En 1935, il entame de manière tumultueuse une longue amitié avec André Gide qui l’encourage à écrire. Leur correspondance, aujourd’hui publiée chez Phébus, durera jusqu’en 1950, un an avant la mort de Gide.

« Un nouveau grand écrivain, Jean Malaquais.» C’est par ces mots que Trotski salue le jeune écrivain lors de la parution en 1939, chez Denoël, de son roman Les Javanais. Sur les conseils de l’éditeur, son nom a pris une consonance française. L’ouvrage obtient le prix Renaudot.

En savoir plus

Voir toute la rubrique
Biographie