Le temps du silence

16.png Entre 1953 et 1995, comme s’il avait épuisé les possibilités de la littérature, Malaquais ne publie plus de roman. En 1995 seulement, il commence à revisiter son œuvre et réécrit Les Javanais pour leur réédition chez Phébus. En 1998, l’éternel apatride «ferme le guichet», n’ayant renoncé à aucune de ses convictions.

Voir toute la rubrique
Biographie