Poèmes

poemes.jpg« Paris-am-Seine », La France Libre (New York), n° 48, 16 octobre 1944, p. 396.
Traduction en langue anglaise :
« Paris-am-Seine », trad. Dwight MacDonald, Partisan Review (New York), mai-juin 1943, p. 220-222 ; réédition : A Mirror for French Poetry : 1840-1940, anthologie de la poésie française établie par Cecily Mackworth, Londres, Routledge and Sons, 1947 et A Mirror for French Poetry : 1840-1970 : - French Poems With Translations by English Poets, Londres, Cecily Mackworth (editor), juin 1969.

« C'était un jeune homme blond », La France Libre (New York), n°58, 15 août 1945, p. 286. Traduction américaine :
« There was a young blond man », trad. Dwight Mac Donald, Partisan Review (New York), p. 224-225.

« Chant du soldat », La Revue de l’IFAL (Mexico), 30 juin 1945, p. 134-135.

« Villes » Hémisphères mars ( ?) 1944 [source non disponible].
Traduction américaine :
« Cities », trad. Mary Guggenheim, Commentary (New York), juillet 1947.

« Les coudes sur la table », La France Libre (New York), n°46, 15 août 1944, p. 245.
« Vous ne saurez jamais », ibid., n° 48, 16 octobre 1944, p. 397.
« Les coudes sur la table », « Vous ne saurez jamais », ainsi que trois autres poèmes « Quinte », « Villes » et « Gueules de raie »
Ces quatre poèmes ont été réédités dans la revue Caravanes (Paris), Phébus, 2001, p. 61-70.

Voir toute la rubrique
Bibliographie