Traductions

traduction.jpgCHUNG Seken Y., The Deoxidized Climate, Paris, Transit Venus Corporation, 1991. Malaquais a traduit trois poèmes : « Une tardive soirée », « Cause première », « L’ultime mesure ».

ELIADE Mircea, Occultism, Witchcraft and Cultural Fashions (1976) : Occultisme, sorcellerie et modes culturelles, Paris, Gallimard, 1978.

FRAENKEL Michael, (Poems 1927-1930), New York, Carrefour, 1936, trad. fr. La mort en chambre, 1947.

MAILER Norman, The Naked and The Dead, (1948) : Les Nus et les morts, Paris, Albin Michel, 1950, 665 p.

MARX Karl, Œuvres, Economie II, textes établis, présentés et annotés par Maximilien Rubel, Bibliothèque de la Pléiade, 1968 : « Économie et philosophie », trad. Jean Malaquais et Claude Orsoni, p. 5-141 ; « Principes d’une critique de l’économie politique », trad. Jean Malaquais et Maximilien Rubel, p. 175-359 ; « Matériaux pour l’économie », trad. Jean Malaquais et Maximilien Rubel, p. 365-498.

PETERSEN Nils (1897-1943). Jean Malaquais, ainsi que Aleth et Pierre Bessaignet et Martin S. Allwood, sont les traducteurs du recueil Jeunes poètes danois, Librairie de la Cour royale de Danemark, Copenhague, Knud K. Mogensen, 1950.

POPA Vasco, « Kora », Lettres nouvelles (Paris), 1954.

Voir toute la rubrique
Bibliographie